Nouvelles

La censure en littérature jeunesse... et un prix pour la contrer !

Publié le 13 avril 2017

Qu’est-ce qui fait qu’un livre est censuré ? Dans le monde d’aujourd’hui, avec tout ce qu’on voit à la télévision, ce qu’on entend à la radio, ce qu’on découvre sur Internet, on pourrait croire que les gens sont plus ouverts à ce que la littérature peut offrir, mais ce n’est pas toujours le cas et plusieurs prescripteurs (parents, enseignants, bibliothécaires, entre autres) hésitent quand vient le temps de parler d’un livre ou de tout simplement le mettre en rayon. 

L’office pour la liberté intellectuelle de l’American Library Association a d’ailleurs fait paraitre son top 10 des romans pour la jeunesse qui ont été censurés en 2016 et parmi ces titres on retrouve de véritables bijoux.

C’est dans ce contexte que l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires a choisi de créer un nouveau prix littéraire au Québec : le Prix Espiègle. Celui-ci « met en vedette des livres audacieux, malicieux et qui osent. Ce type de livre est souhaité et nécessaire en bibliothèque scolaire, mais trop souvent absent, explique Anne-Marie Roy, cofondatrice du prix et bibliothécaire scolaire. L’APSDS fait le pari que les élèves du Québec aspirent à un lieu qui fait réellement confiance en leur capacité à former leur jugement critique et qui leur offre aussi des livres qui sauront les émouvoir, les bouleverser, les déstabiliser. Tous les finalistes au prix Espiègle méritent une place de choix dans les audacieuses bibliothèques scolaires québécoises. »

Après avoir annoncé les dix finalistes, cinq dans la catégorie 6-11 ans et cinq pour les 12-17 ans, les membres du jury ont remis le Pris Espiègle le 1er avril dernier à la librairie Bric à Brac de Montréal. Ce sont Marthe Pelletier et Richard Écrapou, pour Méchant Far West publié chez Monsieur Ed, et Patrick Isabelle, pour Nous publié chez Leméac, qui ont remporté les honneurs, mais tous les auteurs nominés ont eu droit à un texte vibrant écrit par les membres du jury et expliquant pourquoi leur livre, audacieux et parfois effrayant pour certains prescripteurs, gagnent à être connus et lus. C’est un prix à tenir à l’œil!