Critiques de livres jeunesse

Le 12 aout, nos chroniqueurs achèteront un livre québécois (ou deux, ou trois!)

Publié le 7 août 2017

Dessin de Mika

En 2017, l’événement créé par les auteurs Patrice Cazeault et Amélie Dubé en est à sa quatrième année et son succès ne se dément pas. Mieux, comme on attend cette journée avec impatience, on se prépare, on se fait des listes, on se laisse inspirer par celles des autres. Voici donc les projets d’achats de nos chroniqueurs!

Pierre-Alexandre Bonin

Pour Louis, mon plus jeune, j’ai choisi Gilles, de Mathieu Lavoie, pour la structure répétitive et l’humour toujours présent dans ses albums. Pour mon grand garçon, Philippe, c’est La grève du bain, de Pierrette Dubé et Geneviève Després, qui a retenu mon attention. Comme il a une relation particulière avec l’heure du bain, je me dis que cet album est la lecture idéale! Puisque ma grande Béatrice entre à la maternelle en septembre, j’ai choisi À l’école des poussins! de Géraldine Collet et Coralie Saudo, question de voir avec elle comment on peut se préparer pour envisager cette nouvelle étape avec sérénité! De mon côté, je zieute Saint-André-de-l’épouvante, de Samuel Archibald. Son Arvida m’avait déjà convaincu, et je ne peux tout simplement pas résister à du théâtre d’horreur!

Isabelle Lajeunesse

Le 12 août, j’achèterai de quoi gâter ma petite smala. Pour mon moussaillon Aubert (5 ans), je pense à Sven le terrible : pas de vacances pour les pirates de Rhéa Dufresne, afin de lui prouver que même les plus grands forbans doivent savoir se détendre. Pour mon exploratrice Marguerite (7 ans), j’achèterai L’oiseau de Colette, d’Isabelle Arsenault. Cette bande dessinée conviendra parfaitement à cette petite coquine à l’imagination débordante et à l’enthousiasme contagieux. Pour ma grande lectrice Simone (8 ans ½), j’ai prévu Olga et le machin qui pue, un roman fort réussi d’Élise Gravel avec une héroïne aussi passionnée par les animaux que ma Sissi. Enfin, mon grand Arthur (10 ans) recevra Au nom de la loi!, un titre qui offre tout plein d’histoires avec des bandits, des policiers, des lois et des juges, car il a adoré tous les titres de cette collection de François Gravel! Tant qu’à faire, et parce que le 12 août correspond à notre anniversaire de mariage, leur papa aussi aura la chance de recevoir un livre québécois : Histoire du Mile End, d’Yves Desjardins. Un documentaire récent et très riche sur ce quartier qui l’a vu grandir.

Sophie Gagnon 

Le 12 aout, j’achèterai Une longue canicule d’Anne Villeneuve parce que j’adore le style de cette auteure et que son histoire, celle d’une jeune femme faisant connaissance avec Montréal en pleine canicule, me plait déjà. Je me procurerai aussi Les mémoires d’un éléphant pour Clémentine, 5 ans, qui adore les animaux et un ou deux livres de la collection Lis et raconte pour Zoé, 7 ans, question de l’encourager à lire cet été. Finalement, j’offrirai L’hiver nucléaire à mon amoureux, un grand amateur de bandes dessinées!

Andrée Poulin

En ce 12 août qui met en valeur les auteurs de chez nous, voici mon clin d’œil admiratif à l’épatante collection Clin d’œil, des éditions de l’Isatis, qui mérite de se retrouver sous les feux de la rampe. Conçus pour les enfants à partir de quatre ans, ces petits albums carrés aux couvertures ravissantes sont tour à tour poétiques, comiques, informatifs et inventifs.

La collection regroupe plus de 25 titres, tous plus variés et aguichants les uns que les autres. Des auteurs de talent y racontent des petits bonheurs et des pépites de quotidien, dans une langue simple et musicale.

Si j’étais maman d’un tout-petit, ou grand-maman ou enseignante, j’achèterais le lot complet des Clin d’œil. Pourquoi?

Parce qu’ils ne sont pas chers.

Parce qu’ils sont indémodables.

Parce qu’ils sont beaux à regarder et bons à raconter.

Parce qu’ils sont…

Simplement…

Irrésistibles.

Gilles

Mathieu Lavoie

ISBN 13: 9782924332313