Critiques de livres jeunesse

Critique de livres jeunesse : L’enquête secrète de la ruelle

Publié le 15 février 2016

Des albums jeunesse entièrement conçus à partir de photographies, il s’en fait peu au Québec.  En voici un qui apparaît dans le paysage littéraire, avec un titre joliment accrocheur : L’enquête secrète de la ruelle. Publié à compte d’auteur, sans les moyens habituels dont disposent les éditeurs, ce livre, qui est la création collective de trois amis, n’en est pas moins un album de qualité. Quatre enfants enquêtent sur la disparition mystérieuse de leur voisin. Ils arpentent le quartier,  vont du fleuve à la librairie, du dépanneur au cimetière. Comme les quatre jeunes détectives sont dotés d’une vive imagination, de nombreux passants se transforment en dangereux suspects. Les voilà donc qui rencontrent tour à tour une mystérieuse femme sur sa moto, une empoisonneuse nommée madame Chichwouiche, un monsieur Bretelle à la mine inquiétante et un Homme Fort fortement tatoué. Si l’intrigue se limite à une suite de rencontres comico-effrayantes et que le quiproquo semble un peu prévisible, les photos sont toutefois superbes. Toutes les scènes ont été croquées dans les parcs, les ruelles et les arrière-cours de Verdun et les divers personnages sont joués avec beaucoup de naturel par les enfants, les voisins et les amis des trois collaborateurs de l’album. Devant les mises en scène élaborées,  la variété des prises de vue et la qualité des images, on comprend pourquoi la création du livre a exigé près de deux ans de travail. Bel hommage à la vie de quartier, cet album photo offre de quoi se réjouir l’œil et donne envie d’aller jouer dehors ou de partir à la découverte des trésors cachés des ruelles. Ce livre fait partie de la sélection préliminaire du Prix des libraires jeunesse 2017!

L’enquête secrète de la ruelle

Julie Durocher, Jean-François Sénéchal, Alexandre Lanthier
Les Productions Jules la mouche
ISBN 13: 978-2-9815464-0-1

Ce livre raconte une histoire d'enquêteurs en herbe, de voisins complices et de belles surprises pour ceux et celles qui ont le goût du large. Les photographies ont été prises dans le quartier de Verdun, à Montréal, avec ses ruelles comme décors, ses habitants comme personnages, et son sens de la communauté comme port d'attache.
Andrée Poulin
Andrée Poulin Andrée Poulin
  Auteure, journaliste et blogueuse, Andrée Poulin a publié une trentaine de livres pour les jeunes. Elle dévore les bouquins qui font réfléchir et rêver, qui font rire et pleurer.

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.