Critiques de livres jeunesse

Critique de livre jeunesse : Propre comme un sou neuf

Publié le 26 janvier 2018

Il n’y a pas d’âge pour initier les enfants à la poésie, et les éditions de l’Isatis l’ont bien compris. La collection « Clin d’œil » est construite autour des petits moments du quotidien des enfants, et c’est à travers ce prisme qu’on aborde la rime et la disposition du texte.

Avec cet album, Mélanie Perreault s’intéresse à l’heure du bain et ses petits rituels. Utilisant des mots simples, mais qui font image, l’auteure se place à hauteur d’enfant et ça fonctionne. Si la première partie de l’histoire est très terre à terre, dès que le petit garçon de l’histoire est propre, on plonge avec lui dans l’imaginaire qui meuble si bien la période du bain.

De son côté, France Cormier propose des illustrations vivantes aux couleurs vives, qui ajoutent une touche d’humour aux différentes scènes. On sent une tendresse toute maternelle dans le trait.

Bref, un album ludique qui permettra aux parents comme aux enfants de se plonger le gros orteil dans la poésie du quotidien, le temps que le bain se remplisse et que la mousse recouvre les jouets!

Propre comme un sou neuf

Mélanie Perreault
Illustrations: France Cormier
Isatis
ISBN 13: 9782924769188

Après avoir joué toute la journée, on doit se laver. Le bain est souvent synonyme de plaisir pour les petits. Les éclaboussures, la mousse et les bulles, les petits doigts ratatinés, les épopées racontées… Tout en rimes et en poésie, Mélanie Perreault nous raconte le rituel du bain, ce moment festif dans le quotidien d’un enfant.
Pierre-Alexandre Bonin
Pierre-Alexandre Bonin

Pierre-Alexandre Bonin


Pierre-Alexandre est libraire jeunesse à la Librairie Monet où il s'amuse à la folie. Il aime les romans de zombies et les dystopies, mais aussi les albums plein de magie et les tout-cartons qui font « squee-squee »! Grâce à ses trois jeunes enfants, il a plein d'excuses pour ramener du travail à la maison. Mais pour être honnête, même quand ses enfants seront grands, il va continuer d'être tout excité à l'annonce du nouveau Michael Escoffier ou de la sortie du prochain Victor Cordi. On peut dire qu'il a gardé son cœur d'enfant, même passé 30 ans!

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.