Critiques de livres jeunesse

Critique de livre jeunesse : Notdog et le cheval de feu

Publié le 9 mars 2018

Sylvie Desrosiers nous revient pour la 19e (oui, oui!) aventure du chien le plus laid au monde, accompagné comme toujours de ses trois comparses humains. Le maire Michel veut stimuler le tourisme estival au village. Pour y arriver, il lance donc trois projets de front : l’inauguration d’un centre d’interprétation de la confiture, un concours d’agilité canine et une course de chevaux. Si Jocelyne voudrait bien que Notdog participe au concours canin, John mise plutôt sur Étincelle, son fougueux cheval. Mais lorsque celui-ci disparaît, les trois inséparables auront fort à faire pour trouver le responsable de cet enlèvement. Et qu’est-ce que les licornes viennent faire dans cette histoire?

Petite parenthèse personnelle ici : j’adorais la série des Notdog quand j’étais jeune, et j’ai même eu la chance de rencontrer Sylvie Desrosiers avec ma classe, au primaire. 25 ans plus tard, c’est avec le même bonheur que je me suis replongé dans les aventures de l’agence Notdog et des habitants colorés du village des inséparables.

Disons-le tout de suite, les personnages de Sylvie Desrosiers ont très bien vieilli et n’ont même pas pris une ride. On retrouve avec bonheur Bob « Les Oreilles » Bigras (on apprend enfin l’origine de son surnom!), le petit Dédé, et Notdog, le chien le plus laid du village (et probablement du Québec!). L’auteure a le sens de l’intrigue et elle instaure le mystère avec plusieurs suspects potentiels.

En cours de route, des indices sont semés, et le lecteur attentif pourra probablement résoudre les différentes énigmes avant les révélations finales. Malgré tout, Sylvie Desrosiers ne tombe pas dans la facilité, et cette histoire s’inscrit dans la droite lignée de la série, sans montrer d’essoufflement, après presque 20 titres publiés.

On aime l’humour qui transparaît dans le nom des personnages secondaires, et le sentiment de danger qui fera frissonner les plus jeunes. Vraiment, Notdog et les inséparables font partie intégrante du paysage de la littérature québécoise jeunesse et Sylvie Desrosiers nous offre un roman à la hauteur d’une série devenue un classique de chez nous!

Notdog et le cheval de feu

Sylvie Desrosiers
Illustrations: Daniel Sylvestre
La Court Échelle
ISBN 13: 9782897741372

Au cours d’un été caniculaire, le maire Michel lance trois projets de front dans l’espoir de stimuler le tourisme au village : un centre d’interprétation de la confiture, un concours d’agilité canine et une course de chevaux. Mais les festivités sont à peine commencées qu’un drame survient: Étincelle, le cheval de John disparaît. Les trois inséparables de l’agence Notdog lancent aussitôt l’enquête. Qui a volé Étincelle ? M. Oldenburg, qui rêve d’acheter le fougueux cheval? La mystérieuse vétérinaire, qui ne parle que de licornes ? Bob Les Oreilles Bigras, qui traficote de drôles de choses dans la forêt? Et si la réponse était plus étonnante encore ?
Pierre-Alexandre Bonin
Pierre-Alexandre Bonin

Pierre-Alexandre Bonin


Pierre-Alexandre est libraire jeunesse à la Librairie Monet où il s'amuse à la folie. Il aime les romans de zombies et les dystopies, mais aussi les albums plein de magie et les tout-cartons qui font « squee-squee »! Grâce à ses trois jeunes enfants, il a plein d'excuses pour ramener du travail à la maison. Mais pour être honnête, même quand ses enfants seront grands, il va continuer d'être tout excité à l'annonce du nouveau Michael Escoffier ou de la sortie du prochain Victor Cordi. On peut dire qu'il a gardé son cœur d'enfant, même passé 30 ans!

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.