Critiques de livres jeunesse

Critique de livre jeunesse : Louis parmi les spectres

Publié le 22 novembre 2016

Deuxième opus du duo formé de Fanny Britt et Isabelle Arsenault, Louis parmi les spectres est un roman graphique qui parle de famille, de courage, d’amour et d’alcoolisme et offre un récit aussi relevé du point de vue de la langue que des illustrations. Louis a onze ans, mais il en connait beaucoup sur la vie. Parce que sa mère est toujours inquiète pour tout, apeurée par les microbes, les inconnus, la vie, depuis qu’ils ont quitté la campagne pour ce petit appartement en ville avec une vue « imprenable » sur les voitures et les camions. Parce que son père, noyé dans son chagrin et l’alcool, ne sait plus se tenir. Parce que son petit frère, surnommé Truffe et fan de James Brown, compte sur lui. Mais Louis ne sait pas du tout comment approcher Billie, une fille de son école dont il est follement amoureux. Heureusement qu’il a Boris, son meilleur ami… Le duo Britt/Arsenault est au sommet de son art avec ce roman graphique qui parle du passage de l’enfance à l’âge adulte et offre une perspective plus masculine que leur œuvre précédente. Encore une fois, le choix du noir et blanc et des touches de couleurs ajoutent au sens du récit, à sa portée. Ce sont les détails qui font tout, tant dans les pointes de couleur que dans l’écriture qui varie selon les personnages. Ces derniers sont terriblement authentiques, nuancés, remplis d’émotions. Cette séparation si douloureuse décrite admirablement par Fanny Britt et si bien mise en scène par Isabelle Arsenault est entre autres d’un réalisme renversant et parlera tant aux parents qu’aux plus jeunes. Louis voit son père boire, pleurer, se mourir d’amour et ne pas pouvoir vaincre sa dépendance, et cherche à protéger son petit frère de cette réalité avec tout le courage dont il est capable, alors même qu’il ne trouve pas celui pour aborder Billie, ce point de lumière dans l’album, « Billie parle très peu. Je pense que c’est parce que les autres la déçoivent tellement qu’elle en perd l’usage de la parole ». Avec elle, l’auteure et l’illustratrice font encore la belle part aux livres dans leur récit. Sans trop appuyer, elles montrent de nouveau comment ce médium peut amener « ailleurs », ouvrir les portes. Au fil des cases, des changements de perspectives, des petits bijoux d’illustrations et des perles de poésie, l’histoire se tisse, enveloppe le lecteur, l’emmène ailleurs. C’est beau, puissant, et on referme cet album le cœur un peu chamboulé, les yeux ravis… Merci.

Louis parmi les spectres

Fanny Britt
Illustrations: Isabelle Arsenault
La Pastèque
ISBN 13: 9782897770006

Louis a onze ans, une mère qui a peur de tout, un père qui pleure quand il boit et un petit frère obsédé par la soul américaine. Il rêve de déclarer son amour à Billie, une compagne de classe indépendante et solitaire. Mais dans la réalité, rien à faire : dès qu'il s'approche d'elle, Louis est tétanisé comme un clou rouillé. Aidé par sa famille, son fidèle ami Boris et les spectres du passé qui peuplent son monde intérieur, Louis découvrira la vraie définition du courage.
Sophie Lit
Sophie Lit Sophie Lit
  Enseignante au secondaire et dévoreuse de livres à temps plein, Sophie Gagnon tient le site Sophielit.ca pour propager le plaisir de lire chez les adolescents et monte différents projets dans le but d’amener les ados à lire et partager leurs coups de cœur.

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.