Critiques de livres jeunesse

Critique de livre jeunesse : Le jardinier qui cultivait des livres

Publié le 5 septembre 2017

Un jardinier qui fait pousser des livres vit en ermite depuis son bannissement, puisque sa passion pour la littérature dérangeait les villageois. Un matin, il découvre une petite fille qui aime autant lire que lui dans son jardin. Avec patience et une infinie douceur, elle l’apprivoise et lui enseigne qu’il a en lui toute la délicatesse et l’amour nécessaire pour s’occuper d’une enfant.

Nadine Poirier signe, avec Le jardinier qui cultivait des livres, un récit tendre sur les blessures de l’âme – le vieil homme a été chassé du village simplement parce qu’il voulait partager son amour des livres avec les habitants – et la peur de la marginalité. L’autre est dérangeant parce que différent. Suite à ce rejet, il devient farouche et ne se laisse plus approcher, brimé dans son simple désir de partager. L’enfant, quant à elle, dans toute sa candeur et sa résilience, ne semble pas affectée par l’abandon subi – elle n’a pas de parents et les villageois la chassent à tour de rôle car son amour de la lecture dérange. Elle a besoin de lui et lui fait découvrir qu’il a tout autant besoin d’elle. Une belle histoire où l’innocence et la tendresse cicatrisent les vieilles blessures.

Claude K. Dubois enveloppe l’histoire d’un écrin de douceur avec des fonds vaporeux sur lesquels émergent des personnages aux contours clairement dessinés. Comme si, dans ce jardin isolé, où les personnages vivent en marge du monde, c’est le sentiment humain qui prime et c’est l’âme qu’on fait grandir.

Un bel ouvrage publié par la jeune maison d’éditions d2eux qui nous a également donné la magnifique traduction du livre Le jardin d’Abdul Gasazi.

Le jardinier qui cultivait des livres

Nadine Poirier
Illustrations: Claude K. Dubois
Éditions d’Eux
ISBN 13: 9782924645079

Nadine Poirier raconte ici, avec des mots tendres et choisis, une rencontre entre un jardinier et une jeune fille. Lui, seul, à cultiver des livres.
Elle, seule, sans parents.
Leur rencontre changera leur vie à tout jamais.
Et d’une certaine façon, la façon de regarder des lecteurs.
Isabelle Jameson
Isabelle Jameson Isabelle Jameson
  Isabelle est bibliothécaire jeunesse pour le réseau des Bibliothèques de Montréal depuis plus de dix ans et maman de quatre jeunes enfants. Sa passion : l'animation et la médiation du livre jeunesse. Des poupons de six mois, à qui elle adore raconter des tout-cartons, aux ados de quatorze ans, avec qui elle aime discuter; en passant par les nouveaux lecteurs, qui avancent dans les livres à pas de tortue, et par les plus grands, avides de nouvelles séries; rien ne la rend plus heureuse que de mettre le bon livre dans les mains (ou devant les yeux) de chaque lecteur.

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.