Critiques de livres jeunesse

Critique de livre jeunesse : L’année sans été

Publié le 27 octobre 2017

Pour une auteure débutante, Julie Lemieux ne manque certainement pas d’ambition. Au cours de la dernière année, elle a publié chez Hurtubise une imposante saga historique, étalée sur trois tomes et plus de 1 200 pages. Le dernier titre de la série, L’année sans été, vient de paraître et c’est le meilleur des trois. Les deux premiers n’étaient pas non plus piqués des vers, ce qui en fait donc une trilogie tout à fait digne de mention.

L’auteure plante son histoire dans le Québec de 1815, époque où la ville de Québec n’est encore qu’une petite bourgade à peine développée. L’héroïne a tout ce qu’il faut pour intéresser les amateurs d’intrigues sentimentales : Ange-Élisabeth Boucher de Montizambert est belle, riche et noble. En plus, elle est orpheline de mère et négligée par son père parti explorer les territoires sauvages du Saguenay.

Alors que le premier tome est essentiellement descriptif et sert à bien camper le cadre, le deuxième tome amène son lot d’actions et de péripéties, lorsque la belle demoiselle sort des salons de l’aristocratie pour se lancer dans un périple dangereux en terres vierges. Elle parcourt en canot lacs et rivières en compagnie d’une joyeuse bande de voyageurs et d’Innus, la plupart un peu mal léchés, mais tous éminemment sympathiques. Émerveillée par la beauté et la majesté de la nature, la jeune femme prend goût à la liberté.

Le troisième tome porte en grande partie sur l’histoire d’amour entre Ange-Élisabeth et Noré, un beau (évidemment) coureur des bois, noble, mais pauvre. La valse-hésitation entre les amoureux a un petit air de déjà-vu, mais les personnages ont assez de chair et de complexité pour qu’on s’attache au tumulte de leurs sentiments. Le personnage de Noré est particulièrement bien campé, car l’auteure dévoile progressivement et habilement certains aspects de sa personnalité et de son histoire. Quant à l’héroïne, elle se transforme au fil des tomes, passant d’une jeune fille docile à une femme plus indépendante, qui ne craint pas de défier les normes sociales de l’époque.

Côté recherches, Julie Lemieux a bien fait ses devoirs. Ses descriptions élégantes et minutieuses des vêtements, de la nourriture, des coutumes et des paysages donnent vie à cette époque lointaine. Grâce à son intrigue haletante (surtout au 3e tome), sa jolie dose de romantisme et son cadre historique solide, L’Année sans été se positionne assurément comme un roman historique bien ficelé et de belle qualité.

L'année sans été (Tome 3) - L'hivernant du gouffre

Julie Lemieux
Hurtubise
ISBN 13: 9782897239237

Un roman d’apprentissage porté par le souffle de l’aventure. Maintenant au poste de traite du lac Chamouchouane, à l’ombre des épinettes noires, Ange-Élisabeth Boucher de Montizambert se languit de retrouver ses amis et son fiancé. Mais il lui faudra d’abord vivre un temps au rythme des tambours sauvages. Marquée par la découverte de la véritable nature de son pays, elle revient à Québec, le coeur déchiré entre deux mondes. La jeune femme devra pourtant faire un choix. Et l’indépendance nouvellement acquise au cours de son voyage lui donnera tous les courages, même celui d’enfin déterminer son propre destin.
L'année sans été (Tome 1) - Les fiançailles au berceau

Julie Lemieux
Hurtubise
ISBN 13: 9782897238230

Un roman d’apprentissage porté par le souffle de l’aventure Québec, 1815. Ange-Élisabeth Boucher de Montizambert, 17 ans, a toujours fait ce qu’on attendait d’elle. Fiancée officieusement depuis sa naissance à Richard Philippe Guyon, riche héritier d’un empire fondé sur l’import-export, elle fait l’envie de bien d’autres jeunes filles de son rang. Cependant, quand Richard part étudier en Angleterre et que son père prend la direction du lac Saint-Jean, « en pays sauvage », Angélie se sent soudainement moins sûre d’elle-même et de son avenir. Contrainte de vivre chez les Guyon en attendant que son fiancé revienne au pays, elle trompe son ennui avec son amie Claire-Françoise, jusqu’à ce qu’une nouvelle bouleverse à jamais son quotidien et l’incite à prendre une audacieuse décision.
L'année sans été (Tome 2) - La hauteur des terres

Julie Lemieux
Hurtubise
ISBN 13: 9782897239176

Un roman d’apprentissage porté par le souffle de l’aventure Faisant fi des conseils de ses proches, Ange-Élizabeth Boucher de Montizambert s’embarque en direction du poste de traite du lac Chamouchouane, près du lac St-Jean, afin de rejoindre son père, qu’elle sait très malade et qu’elle imagine peut-être même mort. Sortie des riches salons de Québec, la voici à parcourir lacs et rivières dans des canots peuplés de voyageurs, sous les ordres d’un mystérieux guide innu. D’abord réservée, voire hautaine, Angélie s’habitue tranquillement à côtoyer ces hommes et finit même par les apprécier, tout en demeurant convaincue ne pas être « de leur monde ». Saisie par la beauté de son pays, elle goûte pour la première fois à la liberté, une expérience qui lui laisse entrevoir d’autres chemins et de nouvelles perspectives.
Isabelle Jameson
Isabelle Jameson Isabelle Jameson
  Isabelle est bibliothécaire jeunesse pour le réseau des Bibliothèques de Montréal depuis plus de dix ans et maman de quatre jeunes enfants. Sa passion : l'animation et la médiation du livre jeunesse. Des poupons de six mois, à qui elle adore raconter des tout-cartons, aux ados de quatorze ans, avec qui elle aime discuter; en passant par les nouveaux lecteurs, qui avancent dans les livres à pas de tortue, et par les plus grands, avides de nouvelles séries; rien ne la rend plus heureuse que de mettre le bon livre dans les mains (ou devant les yeux) de chaque lecteur.

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 non transposé. Ce texte, comme toutes nos critiques de livres jeunesse, peut être réimprimé et republié. Pour plus d’information, consultez les conditions d’utilisation ou contactez-nous.